Qwanturank : une innovation, ou un brouillon de concours SEO ?

Le petit monde du référencement francophone a connu une première en cette fin d’année 2019. Le moteur Qwant a concrétisé une rumeur vieille d’un an en étant le premier moteur de recherche à lancer son propre concours SEO ! Ce genre de concours est fréquent, et a été dans le passé organisé par la communauté elle-même, éventuellement par un vendeur de lien ou une plateforme de site; mais que ce soit le moteur qui lance ça, personne ne l’avait jamais vu.

Un concours très flou

Le concours Qwanturank (du nom du terme inventé sur lequel il faut se positionner) a d’abord intrigué puis amusé les référenceurs français, qui ont commencé à en parler. Bon, Qwant n’avait pas forcément bonne presse dans ce milieu, et on n’a pas assisté à des cris de joie sur Twitter ou les forums spécialisés; mais quelques-uns se sont rapidement lancés dans la compétition.

Leur enthousiasme a cependant été rapidement tempéré. Une fois ce concours lancé, plus de communication de la part de Qwant sur ce sujet : Hormis un petit site officiel du concours et quelques tweets sporadiques, silence quasi total autour de cet événement. 9a commençait mal.

Un classement questionnable

Ceux qui sont restés et ceux qui sont arrivés ensuite ont vu leur site de concours rapidement indexés dans le moteur, sur le mot clé “Qwanturank”.  La SERP était alors très étrange, ne recensant que ces sites inscrits et non les autres sites d’autorité parlant du concours ! Cette quarantaine dura un temps, puis arrivèrent sporadiquement des résultats d’actualités, et enfin des sources externes au concours. Ça ressemblait à un moteur en cours de construction, une drôle de sensation d’improvisation …

Une compétition sans compétition ?

Autre chose, la page de résultats Qwanturank est restée un long moment immobile, sans progression ni recul pour aucun des sites indexés; quelques vaguelettes lortsque de nouveaux inscrits arrivaient, mais rien qui laisse à penser qu’on était ailleurs que dans un simple annuaire…

Une cohérence illisible

Dernier point faible du concours à date : la pertinence des résultats. Répétition d’un même domaine, d’énormes fluctuations pour certains sites entre le top 5 et l’exclusion de la serp, sans que le robot ne soit passé sur le site en question …

Faux départ ?

Il se peut cependant que le concours n’ait pas encore vraiment démarré, et qu’une fois passée la période d’inscription, les choses sérieuses commencent réellement. Espérons-le, car Qwant aurait bien besoin d’un concours réussi pour redorer son blason dans la communauté SEO.

Articles similaires

Leave a Comment